Maya a testé le Peninsula Honk Kong & Shanghai

Séjourner au Peninsula, c’est faire l’expérience de l’hospitalité avec un grand H. En effet, le protocole d’attentions mesurées avec justesse, a fait du Peninsula une marque de fabrique dans l’art de recevoir. D’abord, le premier contact : se faire accueillir à l’aéroport par le mythique groom en casquette et gants blancs, le temps de déguster une coupe de Champagne, puis d’être conduit à l’hôtel à bord d’une Rolls Royce Phantom, donne, avant même d’arriver à destination, le ton du séjour … Que l’on soit à Hong Kong – à 5 minutes à pied de l’embarcadère des ferries de Tsim Sha Tsui donnant sur le port Victoria ou Kowloon – ou à Shanghai – sur les berges du quartier historique du Bund – grâce à leur situation idéale, les 2 hôtels offrent les plus belles vues panoramiques de la ville. Côté atmosphère, le charme de l’ancien monde cohabite avec un design moderne épuré. Mention spéciale pour la décoration florale très appréciable. Les chambres sont résolument classiques et d’une grande élégance. Elles sont entièrement équipées pour offrir à leurs invités des instants précieux de confort et d’insouciance. Mais le plus surprenant est le dispositif électronique qui permet de commander d’une tablette tactile les différents équipements et services de l’hôtel, de l’ouverture des rideaux au régulateur de luminosité, jusqu’à la prise de rendez-vous au spa. C’est bien cela le Peninsula : une haute idée du service que l’on ne retrouve nulle part ailleurs, façonnée dans un cadre exceptionnel. Enfin, les hôtels mettent à la disposition des invités des moyens de transports qui ne manquent pas de style : une flotte unique au monde de Rolls Royce Phantom et de Mini. A Honk Kong, on prend de la hauteur à bord de l’hélicoptère quand à Shanghai on s’offre une balade en mer à bord du yacht de l’hôtel.

A faire absolument : déguster le tea time qui est une institution (attention il ne faut pas avoir peur de faire la queue), prendre un bain et presser le bouton spa pour que la lumière s’éteigne et qu’une musique de relaxation se déclenche, visiter les toilettes chez Félix à Hong Kong, dévorer les chocolats en chambre qui sortent directement de l’atelier du chef pâtissier, prendre un cours de Dim Sum avec le chef, faire une séance de yoga sur la piste de l’hélicoptère, s’offrir un soin pour lutter contre le jetlag au spa à la sortie de l’avion, lire ses emails dans la Rolls Royce équipée du wifi.